Les céphalées

La céphalée est le nom communément donné au mal de tête. Le mal de tête est un motif de consultation important et pour cause, il touche une grande partie de la population que ce soit de manière ponctuelle ou récurrente, que ce soit le matin au réveil ou après une longue journée de travail.

Les symptômes varient en fonction de la nature de la céphalée, évidemment, mais aussi en fonction du sujet. Ainsi, nous trouvons des patients souffrant de maux de tête uniquement d’un côté, postérieurement ou au contraire autour de la région des tempes et de l’œil. Elle peut survenir lors d’un effort physique intense ou plutôt en fin de journée lorsque le stress retombe quelque peu. Elle peut être provoquée par une vive lumière ou plutôt par un bruit intense.

Cependant, quelques grandes lignes ressortent et l’on trouve dans une majorité des cas un traumatisme (physique ou psychologique) antérieur ou des contractures musculaires de la région du cou.

Les facteurs déclencheurs d’origine non alimentaire sont nombreux :

  • Le stress,
  • La faim, le jeûne,
  • Les extrêmes d’environnement (température, bruit, lumière, odeur),
  • Les menstruations,
  • Les contractions musculaires prolongées (maintien d’une position pendant sur une longue période) ou brusques (sport),
  • La mauvaise posture de travail,
  • La correction inadaptée de la vision,
  • Les problèmes ou travaux dentaires.

Les facteurs déclencheurs sont aussi d’origine alimentaire :

  • L’alcool et particulièrement le vin rouge et la bière,
  • La caféine et le chocolat à forte dose,
  • Le glutamate,
  • L’aspartame.

Tous ces facteurs déclenchant des maux de tête augmentent la tension musculaire de la région du cou limitant ainsi la circulation sanguine provenant de la tête. Pour les causes infectieuses, hormonales ou inflammatoires, l’ostéopathe sera à même de vous rediriger vers la spécialité médicale la mieux adaptée.

L’ostéopathe va tenter de trouver avec son patient, par son approche globale, les facteurs déclenchant et les traiter afin que les maux de tête disparaissent durablement. En s’attaquant à la cause primaire des douleurs, l’ostéopathe agit directement sur les symptômes et le patient voit son état évoluer positivement et significativement. Il aura pour but d’améliorer la mobilité articulaire, de diminuer les tensions musculaires, de lever les tensions nerveuses pour permettre une meilleure entrée et sortie du flux sanguin. Encore une fois, les manipulations et mobilisations utilisées respectent la loi absolue de la non-douleur.

Ainsi, après une à trois séances maximum, les résultats obtenus se mesurent sous deux aspects : la fréquence des crises et leur intensité. Dans 75% des cas, les patients jugent comme nettement meilleur leur état après ces quelques séances.

})(jQuery)